numérotation des mesures en cas de reprise avec alternatives

classic Classique list Liste threaded Arborescence
8 messages Options
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

numérotation des mesures en cas de reprise avec alternatives

JMarc
Bonjour à toute la troupe !

Une petite question (j'espère pas un troll) d'ordre théorique, que je
soumets à votre sagacité, ne trouvant pas, dans les éditions de mes
éminents aînés, de position bien claire.

Dans le cas d'une fin de partie musicale, du type : mesure A (n° N) |
prima volta | seconda volta | mesure B, le numéro de la mesure B est-il
N+2 ou N+3 ?

J'ai vu plusieurs options, avec une tendance vers N+2, ... qu'en
pensez-vous ?
Amicalement
JMarc

_______________________________________________
liste de diffusion lilypond-user-fr
[hidden email]
https://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr
JMarc LEGRAND
Editions IN NOMINE
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: numérotation des mesures en cas de reprise avec alternatives

Bernard Meylan
En règle générale, les mesures «prima volta» & «seconda volta» se confondent dans le chiffrage des mesures, chaque éditeur ayant in fine sa manière de faire. Bärenreiter a, à mon sens, la meilleure approche: 1. 33a ...... 2. 33b

Bernard
Cordialement

Bernard
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: numérotation des mesures en cas de reprise avec alternatives

Cécile Huneau
En réponse à ce message posté par JMarc
Bonjour,
Il en avait déjà été discuté ici (j'ai la flemme de chercher) et il me
semble que l'on avait eu la postion "officielle" de lilypond expliquée
(plus très sûre). Ce n'est pas simple comme question. Perso je pense
comme Bernard : N+2 a ma préférences, ceci dit pour des questions
pratiques de gestion des reprises "compliquées" il peut être utile de
tout numéroter. Par exemple dans le cas d'une prima volta de 3 mesures
et d'une seconda volta de 5 mesures...
Je ne crois pas qu'il y ait de façon de faire "officielle".
Amicalement
Cécile

Le 27/10/2011 13:52, Éditions IN NOMINE a écrit :

> Bonjour à toute la troupe !
>
> Une petite question (j'espère pas un troll) d'ordre théorique, que je
> soumets à votre sagacité, ne trouvant pas, dans les éditions de mes
> éminents aînés, de position bien claire.
>
> Dans le cas d'une fin de partie musicale, du type : mesure A (n° N) |
> prima volta | seconda volta | mesure B, le numéro de la mesure B
> est-il N+2 ou N+3 ?
>
> J'ai vu plusieurs options, avec une tendance vers N+2, ... qu'en
> pensez-vous ?
> Amicalement
> JMarc
>
> _______________________________________________
> liste de diffusion lilypond-user-fr
> [hidden email]
> https://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr
>

_______________________________________________
liste de diffusion lilypond-user-fr
[hidden email]
https://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: numérotation des mesures en cas de reprise avec alternatives

JMarc
Merci pour vos deux réponses, qui suffisent à me convaincre de 2 choses :

1. on fait ce qu'on veut ;-)
2. la technique effectivement la plus répandue, dans les cas simples
(90%) est donc de ne compter dans la numérotation que l'une des deux
volta (volti ?)

Cécile, j'ai eu moi aussi la flème, je l'avoue, de chercher dans les
archives. Je fais donc pénitence :

http://lists.gnu.org/archive/html/lilypond-user/2006-09/msg00142.html :
pas de règle, mais l'idée est de rester homogène
http://lists.gnu.org/archive/html/lilypond-user/2009-08/msg00116.html :
une solution pour forcer lilypond à ne pas compter la volta 2, avec le
snippet suivant, très pratique pour d'autres cas :

adjustBarNumber = #(define-music-function (parser location offset) (number?)
 (make-music 'ApplyContext
             'origin location
             'procedure (lambda (x)
              (begin
                (ly:context-set-property!
                 (ly:context-property-where-defined x 'internalBarNumber)
                 'internalBarNumber
                 (+ offset (ly:context-property x 'internalBarNumber)))
                (ly:context-set-property!
                 (ly:context-property-where-defined x 'currentBarNumber)
                 'currentBarNumber
                 (+ offset (ly:context-property x 'currentBarNumber)))))))

\relative c' {
\repeat volta 2 { r4 f r f }
\alternative { { r2 f r f } {
 \adjustBarNumber #-2
 r f r a, } } \break
d a d a
}

A bientôt !
JMarc


Cécile Huneau a écrit :

> Bonjour,
> Il en avait déjà été discuté ici (j'ai la flemme de chercher) et il me
> semble que l'on avait eu la postion "officielle" de lilypond expliquée
> (plus très sûre). Ce n'est pas simple comme question. Perso je pense
> comme Bernard : N+2 a ma préférences, ceci dit pour des questions
> pratiques de gestion des reprises "compliquées" il peut être utile de
> tout numéroter. Par exemple dans le cas d'une prima volta de 3 mesures
> et d'une seconda volta de 5 mesures...
> Je ne crois pas qu'il y ait de façon de faire "officielle".
> Amicalement
> Cécile
>
> Le 27/10/2011 13:52, Éditions IN NOMINE a écrit :
>> Bonjour à toute la troupe !
>>
>> Une petite question (j'espère pas un troll) d'ordre théorique, que je
>> soumets à votre sagacité, ne trouvant pas, dans les éditions de mes
>> éminents aînés, de position bien claire.
>>
>> Dans le cas d'une fin de partie musicale, du type : mesure A (n° N) |
>> prima volta | seconda volta | mesure B, le numéro de la mesure B
>> est-il N+2 ou N+3 ?
>>
>> J'ai vu plusieurs options, avec une tendance vers N+2, ... qu'en
>> pensez-vous ?
>> Amicalement
>> JMarc
>>
>> _______________________________________________
>> liste de diffusion lilypond-user-fr
>> [hidden email]
>> https://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr
>>
>
> _______________________________________________
> liste de diffusion lilypond-user-fr
> [hidden email]
> https://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr
>

_______________________________________________
liste de diffusion lilypond-user-fr
[hidden email]
https://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr
JMarc LEGRAND
Editions IN NOMINE
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: Re: numérotation_des_mesures_en_cas_de_reprise_avec_alternatives

Seventies
 
== En réponse au message du 27-10-2011, 14:42:37 ==

>Merci pour vos deux réponses, qui suffisent à me convaincre de 2 choses :
>
>1. on fait ce qu'on veut ;-)
>2. la technique effectivement la plus répandue, dans les cas simples
>(90%) est donc de ne compter dans la numérotation que l'une des deux
>volta (volti ?)
>
>Cécile, j'ai eu moi aussi la flème, je l'avoue, de chercher dans les
>archives. Je fais donc pénitence :
>
>http://lists.gnu.org/archive/html/lilypond-user/2006-09/msg00142.html :
>pas de règle, mais l'idée est de rester homogène
>http://lists.gnu.org/archive/html/lilypond-user/2009-08/msg00116.html :
>une solution pour forcer lilypond à ne pas compter la volta 2, avec le
>snippet suivant, très pratique pour d'autres cas :
>
>adjustBarNumber = #(define-music-function (parser location offset) (number?)
> (make-music 'ApplyContext
>             'origin location
>             'procedure (lambda (x)
>              (begin
>                (ly:context-set-property!
>                 (ly:context-property-where-defined x 'internalBarNumber)
>                 'internalBarNumber
>                 (+ offset (ly:context-property x 'internalBarNumber)))
>                (ly:context-set-property!
>                 (ly:context-property-where-defined x 'currentBarNumber)
>                 'currentBarNumber
>                 (+ offset (ly:context-property x 'currentBarNumber)))))))
>
>\relative c' {
>\repeat volta 2 { r4 f r f }
>\alternative { { r2 f r f } {
> \adjustBarNumber #-2
> r f r a, } } \break
>d a d a
>}
>
>A bientôt !
>JMarc
>
>
>Cécile Huneau a écrit :
>> Bonjour,
>> Il en avait déjà été discuté ici (j'ai la flemme de chercher) et il me
>> semble que l'on avait eu la postion "officielle" de lilypond expliquée
>> (plus très sûre). Ce n'est pas simple comme question. Perso je pense
>> comme Bernard : N+2 a ma préférences, ceci dit pour des questions
>> pratiques de gestion des reprises "compliquées" il peut être utile de
>> tout numéroter. Par exemple dans le cas d'une prima volta de 3 mesures
>> et d'une seconda volta de 5 mesures...
>> Je ne crois pas qu'il y ait de façon de faire "officielle".
>> Amicalement
>> Cécile
>>
>> Le 27/10/2011 13:52, Éditions IN NOMINE a écrit :
>>> Bonjour à toute la troupe !
>>>
>>> Une petite question (j'espère pas un troll) d'ordre théorique, que je
>>> soumets à votre sagacité, ne trouvant pas, dans les éditions de mes
>>> éminents aînés, de position bien claire.
>>>
>>> Dans le cas d'une fin de partie musicale, du type : mesure A (n° N) |
>>> prima volta | seconda volta | mesure B, le numéro de la mesure B
>>> est-il N+2 ou N+3 ?
>>>
>>> J'ai vu plusieurs options, avec une tendance vers N+2, ... qu'en
>>> pensez-vous ?
>>> Amicalement
>>> JMarc
>>>

La seule solution acceptable est de ne pas compter les mesures qui sont sous un "prima", seule la dernière boîte compte.
Voir le paragraphe 5.4 sous http://icking-music-archive.org/lists/sottisier/sottigra.pdf
cité dans http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/livre-sur-la-notation-musicale-td6282687.html

La raison essentielle se retrouve dans les parties séparées d'une partition orchestrale. En effet, si un instrument "se tait" pendant les boîtes de répétitions, il est inutile de reprendre "primo - silence || secondo - silence" . Il n'y aura pas de boîtes de reprises, simplement une double barre de fin de reprise. Si on choisit la méthode standard de Lilypond, la numérotation des mesures sera différente pour cet instrument par rapport aux autres instrument.

Cordialement,

Jean-François

>>> _______________________________________________
>>> liste de diffusion lilypond-user-fr
>>> [hidden email]
>>> https://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr
>>>
>>
>> _______________________________________________
>> liste de diffusion lilypond-user-fr
>> [hidden email]
>> https://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr
>>
>
>_______________________________________________
>liste de diffusion lilypond-user-fr
>[hidden email]
>https://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr

========================================
_______________________________________________
liste de diffusion lilypond-user-fr
[hidden email]
https://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr
Liste des partitions LilyPond en http://www.espace-midi.com/lilypond
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: numérotation des mesures en cas de reprise avec alternatives

Jean-Christophe Démarais
En réponse à ce message posté par JMarc
Éditions IN NOMINE wrote
2. la technique effectivement la plus répandue, dans les cas simples
(90%) est donc de ne compter dans la numérotation que l'une des deux
volta (volti ?)
Una volta
Due volte...
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: numérotation_des_mesures_en_cas_de_reprise_avec_alternatives

JMarc
En réponse à ce message posté par Seventies


j-f.lucarelli a écrit :
>  
> == En réponse au message du 27-10-2011, 14:42:37 ==
>
>  
> La seule solution acceptable est de ne pas compter les mesures qui sont sous un "prima", seule la dernière boîte compte.
> Voir le paragraphe 5.4 sous http://icking-music-archive.org/lists/sottisier/sottigra.pdf
> cité dans http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/livre-sur-la-notation-musicale-td6282687.html
>  
en cours d'impression pour étude approfondie !
> La raison essentielle se retrouve dans les parties séparées d'une partition orchestrale. En effet, si un instrument "se tait" pendant les boîtes de répétitions, il est inutile de reprendre "primo - silence || secondo - silence" . Il n'y aura pas de boîtes de reprises, simplement une double barre de fin de reprise. Si on choisit la méthode standard de Lilypond, la numérotation des mesures sera différente pour cet instrument par rapport aux autres instrument.
>  
C'est ZE argument, en effet.

Une bonne nuit portant conseil, il m'est apparu que dans le cas
particulier qui m'intéresse, il est totalement inutile de charger la
gravure avec des n° de mesure pour une partition de piano solo (comme
quasi tous les graveurs du 20ème siècle débutant l'avaient admis). Donc
le problème est réglé ! :-P
Et je reprendrai ces concepts à l'occasion !

PS : pourquoi alors Lily ne reprend-il pas le concept ?

Portez-vous bien !
JMarc

> Cordialement,
>
> Jean-François
>
>  
>

_______________________________________________
liste de diffusion lilypond-user-fr
[hidden email]
https://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr
JMarc LEGRAND
Editions IN NOMINE
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|

Re: numérotation_des_mesures_en_cas_de_reprise_avec_alternatives

Bernard Meylan
Éditions IN NOMINE wrote
j-f.lucarelli a écrit :

> La raison essentielle se retrouve dans les parties séparées d'une partition orchestrale. En effet, si un instrument "se tait" pendant les boîtes de répétitions, il est inutile de reprendre "primo - silence || secondo - silence" . Il n'y aura pas de boîtes de reprises, simplement une double barre de fin de reprise.  [...]
>  
Mais oui, mais non! J'ai plus de 20 ans d'expérience orchestrale et je n'ai jamais vu que des 1. et 2., même en cas de mesures qu'on doit compter... Jamais de double barre de reprise... Il n'est pas possible d'écrire une partie séparée «simplifiée»... soit on a des 1. & 2., soit des doubles barres de reprises, mais jamais les 2 à la fois dans la même partoche.
[...] il est totalement inutile de charger la
gravure avec des n° de mesure pour une partition de piano solo (comme
quasi tous les graveurs du 20ème siècle débutant l'avaient admis).
C'est vrai pour ce qui concerne les partitions du siècle dernier, et comme le pianiste est un solitaire feurste classe, on ne voit pas pourquoi on mettrait des numéros de mesure à une partition pour piano. Mais les choses ont quand même un peu évolué: on les introduit de plus en plus comme une aide pratique pour l'analyse de la pièce à jouer, par exemple... lorsuqe je travaille une pièce à l'orgue, je suis content quand je peux mesurer l'étendue de mes progrès grâce à ces numéros.

Bernard
Cordialement

Bernard